Rechercher

Turkey Rights Monitor - Numéro 63

DÉTENTIONS ET ARRESTATIONS ARBITRAIRES


Tout au long de la semaine, les procureurs ont ordonné la détention d'au moins 104 personnes pour des liens présumés avec le mouvement Gülen. En octobre 2020, un avis du Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire (GTDA) a déclaré que l'emprisonnement généralisé ou systématique de personnes ayant des liens présumés avec le groupe pouvait constituer un crime contre l'humanité. Solidarity with OTHERS a compilé une base de données détaillée pour suivre les détentions massives liées à Gülen depuis un coup d'État manqué en juillet 2016.



4 septembre : Mehmet Ali Çelebi, un détenu malade de 70 ans, est décédé quelques jours après sa sortie d'une prison d'Ankara.


PRIVATION ARBITRAIRE DE LA VIE


3 septembre : Un véhicule blindé de police a écrasé et tué un garçon de 7 ans à Şırnak nommé Mihraç Miroğlu. Le policier qui conduisait le véhicule n'a été convoqué pour un témoignage que trois jours plus tard et a été relâché immédiatement après.


Mihraç Miroğlu (7) a perdu sa vie après avoir été heurté par un véhicule blindé de police

DISPARITIONS FORCÉES


Aucune nouvelle de Yusuf Bilge Tunç et Hüseyin Galip Küçüközyiğit, anciens travailleurs du secteur public qui ont été licenciés par décrets-lois au cours de l’état d'urgence de 2016-2018 et qui ont été signalés disparus respectivement le 6 août 2019 et 29 décembre 2020, dans ce qui semblent être les derniers cas en date d'une série de disparitions forcées présumées de critiques du gouvernement depuis 2016.


LIBERTÉ DE RÉUNION ET D’ASSOCIATION


31 août : Le bureau du gouverneur de Van a interdit tous les rassemblements en plein air pour une période de 15 jours.


1er septembre : Un gouverneur de district à Istanbul a émis une interdiction de tous les rassemblements en plein air pendant une période de 5 jours. L'interdiction est intervenue avant les rassemblements prévus pour la Journée mondiale de la paix le 1er septembre.


1er septembre : Le Bureau du gouverneur d’ Eskişehir a émis une interdiction de tous les rassemblements en plein air pendant une période de 15 jours. L'interdiction est intervenue avant une célébration prévue de la Journée mondiale de la paix.


3 septembre : Le Bureau du gouverneur de Mardin a émis une interdiction de tous les rassemblements en plein air pendant une période de 15 jours.


5 septembre : La police d'Istanbul est intervenue lors d'un rassemblement pour marquer la Journée mondiale de la paix, arrêtant 57 personnes.


LIBERTÉ D’EXPRESSION ET DES MÉDIAS


30 août : Le chanteur d'opéra et chroniqueur Güvenç Dağüstün a été agressé physiquement par deux agresseurs non identifiés à la suite d'un concert à Istanbul.


Güvenç Dağüstün

1er septembre : Les procureurs de Mardin ont ouvert une enquête sur la journaliste de JinNews Öznur Değer pour sa couverture d'une attaque raciste contre une famille kurde à Konya qui a coûté la vie à sept personnes.


La journaliste Öznur Değer

1er septembre : Un tribunal d'Istanbul a bloqué l’accès aux reportages sur une affaire de crime organisé en cours impliquant un officier de police de haut rang.


1er septembre : Les médias ont cité des responsables du parti au pouvoir qui ont révélé qu'un nouveau projet de loi qui sera proposé en octobre pour imposer davantage de restrictions sur les médias sociaux appellera à des peines de prison pour les utilisateurs de médias sociaux qui « répandent des mensonges organisés et de la désinformation en ligne ». Les responsables ont également déclaré que la « Direction des médias sociaux » sera mise en place pour identifier les utilisateurs qui «produisent ou diffusent de fausses informations en ligne».


2 septembre : La Cour européenne des droits de l'homme a jugé que la condamnation de Resul Üçdağ pour des accusations liées au terrorisme sur deux photos qu'il avait partagées sur Facebook violait sa liberté d'expression.


3 septembre : La Cour constitutionnelle a jugé que les violences policières contre le journaliste Gökhan Biçici en 2013 lors du suivi de l'actualité avaient violé son droit à la protection contre les traitements inhumains.


INDÉPENDANCE JUDICIAIRE ET ÉTAT DE DROIT


6 septembre : Un policier qui a écrasé et tué un enfant de 7 ans alors qu'il conduisait un véhicule blindé à Şırnak a été libéré par les procureurs immédiatement après avoir témoigné, malgré les déclarations de témoins oculaires affirmant que le véhicule roulait à grande vitesse au moment de l'incident.


MINORITÉ KURDE


1er septembre : Les procureurs de Mardin ont ouvert une enquête sur la journaliste de JinNews Öznur Değer pour sa couverture d'une attaque raciste contre une famille kurde à Konya qui a coûté la vie à sept personnes.


RÉFUGIÉS ET MIGRANTS


30 août : Les rapports des médias déclarent que les forces frontalières turques ont jeté dans la rivière Evros plus de 50 réfugiés qui ont été repoussés par la Grèce.


1er septembre : Au total, 78 migrants afghans ont été retrouvés cachés sous des sacs de ciment à l'arrière d'un camion à Van.


TORTURE ET MAUVAIS TRAITEMENTS


2 septembre : Une association d'avocats annonce que Sonuç Gürdeğir, l'un de leurs clients, a été soumis à de lourdes tortures en garde à vue à la suite de sa détention le 24 août.


3 septembre : La Cour constitutionnelle a jugé que les violences policières contre le journaliste Gökhan Biçici en 2013 lors du suivi de l'actualité avaient violé son droit à la protection contre les traitements inhumains.


4 septembre : La police d'Istanbul a arrêté un coursier en l’étranglant.