Rechercher

Turkey Rights Monitor - Numéro 88

DÉTENTIONS ET ARRESTATIONS ARBITRAIRES


Tout au long de la semaine, les procureurs ont ordonné la détention d'au moins 316 personnes pour des liens présumés avec le mouvement Gülen. En octobre 2020, un avis du Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire (GTDA) a déclaré que l'emprisonnement généralisé ou systématique de personnes ayant des liens présumés avec le groupe pouvait constituer un crime contre l'humanité. Solidarity with OTHERS a compilé une base de données détaillée pour suivre les détentions massives liées à Gülen depuis un coup d'État manqué en juillet 2016.



22 février : L'épouse de l'ancien colonel emprisonné Mustafa Özcan Çay a annoncé aux médias que son mari pouvait à peine voir ou bouger en raison de sa sclérose en plaques (SEP) et a demandé sa libération immédiate.


Mustafa Özcan Çay

24 février : L'épouse de l'ancien enseignant emprisonné Veysel Tıkaç a appelé les autorités à libérer son mari, affirmant dans une interview qu'il souffrait d'une maladie cardiaque chronique et que sa santé s'était considérablement détériorée en prison.


Veysel Tıkaç

26 février : L'épouse de l'ancien enseignant emprisonné Ünal Üneş a déclaré dans une lettre à un député que son mari souffrait d'une maladie cardiaque chronique et a appelé les autorités à le libérer de prison.


Ünal Üneş et Sevilay Üneş

DISPARITIONS FORCÉES


Aucune nouvelle de Yusuf Bilge Tunç, un ancien travailleur du secteur public qui a été licencié par un décret-loi au cours de l’état d'urgence de 2016-2018 et qui a été signalé disparu le 6 août 2019 dans ce qui semble être l’un des derniers cas d'une série de disparitions forcées présumées de critiques du gouvernement depuis 2016.


LIBERTÉ DE RÉUNION ET D’ASSOCIATION


21 février : La police d'Izmir a brièvement détenu deux militants de gauche pour avoir distribué des tracts pour un événement.


22 février : Un tribunal a décidé d'arrêter l'un des 11 membres et dirigeants d'une ONG de solidarité avec les proches des détenus détenus le 15 février, tout en libérant d'autres en liberté surveillée.


23 février : La police d'Istanbul a arrêté une personne pour avoir participé à une manifestation devant un palais de justice pour exiger la libération de prisonniers malades.


24 février : La police d'Ankara a battu et détenu les membres d'une famille qui organisaient un sit-in devant le ministère de la Justice.


24 février : La police d'Ankara a brièvement détenu six personnes qui protestaient contre l'invasion russe de l'Ukraine devant l'ambassade de Russie.


24 février : La police de Van a arrêté quatre étudiants universitaires qui ont organisé une manifestation à la cafétéria de l'université.


27 février : Le bureau du gouverneur de Van a émis une interdiction de tous les rassemblements en plein air pour une période de 15 jours.


LIBERTÉ D’EXPRESSION ET DES MÉDIAS


21 février : Une cour d'appel a confirmé la peine de prison du politicien kurde Selahattin Demirtaş, qui avait été prononcée pour avoir insulté le président pour des propos qu'il avait tenus en 2015. Demirtaş a été condamné à trois ans et demi de prison.


Selahattin Demirtaş

21 février : Un tribunal de Diyarbakır a acquitté neuf avocats qui ont été jugés pour une déclaration commune contenant des références au génocide arménien et au Kurdistan.


21 février : Un tribunal de Diyarbakır a acquitté la journaliste kurde Durket Süren qui était jugée pour terrorisme.


22 février : Les autorités du nord de Chypre sous contrôle turc lancent une enquête sur le chroniqueur Ali Kişmir, exigeant jusqu'à 10 ans de prison pour un article dans lequel il critiquait le gouvernement turc.


22 février : Un tribunal d'Ankara a décidé de bloquer l'accès à trois reportages contenant des allégations selon lesquelles un haut fonctionnaire du ministère de la Santé recevait plusieurs salaires.


22 février : L'ombudsman des médias Faruk Bildirici a déclaré dans un article que les journalistes turcs étaient réticents à couvrir régulièrement les procès de membres réels et présumés du mouvement Gülen en raison de l'autocensure.


23 février : Un tribunal d'Ankara a décidé de bloquer l'accès à trois reportages sur diverses allégations impliquant de hauts responsables du ministère de la Défense.


23 février : Un tribunal d'Ankara a décidé de bloquer l'accès à trois reportages sur des images de surveillance montrant prétendument un journaliste pro-gouvernemental en train de voler de l'argent dans le sac à main d'une femme.


25 février : Un tribunal de Mersin a condamné la journaliste kurde Berivan Altan à six ans et trois mois de prison pour terrorisme.


La journaliste Berivan Altan

25 février : Arif Kocabıyık, un journaliste connu pour ses interviews politiques dans la rue, et l'équipe de sa chaîne YouTube ont été attaqués par un groupe de 10 personnes alors qu'ils menaient une interview à Antalya.


25 février : Un groupe d'ultranationalistes a attaqué la maison du journaliste critique du gouvernement Memduh Bayraktaroğlu.


Le journaliste Memduh Bayraktaroğlu

25 février : Un tribunal d'Istanbul a condamné le politicien de l'opposition Nurullah Ankut Efe à deux ans, deux mois et sept jours de prison pour avoir insulté le président dans ses propos lors d'une conférence de presse.


Nurullah Ankut Efe

25 février : Un tribunal d'Izmir a décidé de bloquer l'accès à trois reportages sur des allégations d'inconduite impliquant un gouverneur de district local.


25 février : Les procureurs d'Ankara inculpent l'ancien député kurde Altan Tan pour diffusion de propagande terroriste dans une émission télévisée.


25 février : Un tribunal de Diyarbakır a décidé de bloquer l'accès à un site Web utilisé par l'agence de presse pro-kurde Etkin pour publier des informations, invoquant des raisons de sécurité nationale.


INDÉPENDANCE JUDICIAIRE ET ÉTAT DE DROIT


23 février : La Fondation Bertelsmann à Berlin a constaté que l'état de droit en Turquie a décliné plus rapidement au cours des dix dernières années que partout ailleurs dans le monde.


MINORITÉ KURDE


21 février : Une cour d'appel a confirmé la peine de prison du politicien kurde Selahattin Demirtaş, qui avait été prononcée pour avoir insulté le président pour des propos qu'il avait tenus en 2015. Demirtaş a été condamné à trois ans et demi de prison.


21 février : Un tribunal de Diyarbakır a acquitté la journaliste kurde Durket Süren qui était jugée pour terrorisme.


22 février : Un tribunal a décidé d'arrêter les dirigeants du HDP Mesut Hayri Bökü et Naile Gümüştaş qui ont été arrêtés pour terrorisme le 14 février.


23 février : Trois étudiants universitaires kurdes d'Antalya ont été légèrement blessés lors d'une attaque prétendument raciste contre un campus universitaire par un groupe de 30 personnes.


25 février : Un tribunal de Mersin a condamné la journaliste kurde Berivan Altan à six ans et trois mois de prison pour terrorisme.


25 février : Les procureurs d'Ankara inculpent l'ancien député kurde Altan Tan pour diffusion de propagande terroriste dans une émission télévisée.


25 février : Une commission parlementaire a proposé la levée de l'immunité législative de la députée HDP Semra Güzel, qui fait face à des accusations liées au terrorisme.


Semra Güzel

AUTRES MINORITÉS


22 février : Un nouveau rapport publié par des chercheurs de l'Université de Boğaziçi a révélé que la discrimination à l'égard de la communauté rom en Turquie avait augmenté pendant la pandémie de Covid-19. Le rapport a noté une détérioration de l'accès de la communauté aux soins de santé, à l'éducation, aux opportunités d'emploi et au logement.


23 février : Une ONG basée en Turquie a signalé qu'au moins huit meurtres motivés par la haine visaient la communauté LGBT en 2021.


CONDITIONS DE DÉTENTION


23 février : Un tribunal de Balıkesir a refusé de soigner 74 détenus testés positifs au Covid-19.


24 février : Une prison d'Adana a refusé de soigner les détenus qui refusaient de se soumettre à la fouille des cavités.


24 février : Deux détenus en grève de la faim ont annoncé qu'ils poursuivraient leurs manifestations indéfiniment après que le ministère de la Justice a rejeté leurs demandes de libération de prisonniers gravement malades et de fin des sanctions disciplinaires arbitraires en prison.


25 février : Des rapports ont révélé qu'une prison de Mardin refusait l'hospitalisation d'un détenu depuis cinq mois pour avoir refusé de se soumettre à une fouille à nu.


RÉFUGIÉS ET MIGRANTS


21 février : La police d'Ankara a verbalement menacé et utilisé des insultes raciales contre deux ressortissants somaliens.


22 février : Les autorités ont fermé 16 provinces, dont Istanbul et la capitale Ankara, à toutes les demandes de résidence étrangère, conformément à une politique du ministère de l'Intérieur visant à diluer les réfugiés syriens.


TORTURE ET MAUVAIS TRAITEMENTS


21 février : L'Association médicale turque (TTB) a annoncé qu'un procureur de Şırnak avait agressé physiquement un médecin en raison d'un désaccord concernant le traitement médical d'un parent.


21 février : La police d'Izmir a soumis à une fouille à nu une jeune fille de 17 ans qui a été arrêtée pour avoir distribué des tracts.


24 février : Les gardiens d'une prison d'Afyon ont torturé deux détenus qui auraient résisté à un décompte militaire.


24 février : Les gardiens d'une prison de Kayseri forcent les détenus à réciter l'hymne national et maltraitent ceux qui refusent.


26 février : La police de Bursa a maltraité 13 étudiants détenus en raison de liens présumés avec le mouvement Gülen.


27 février : La police de Şanlıurfa a maltraité quatre personnes au cours d'une discussion.